LE DOCTEUR STEVE PIECZENIK ÉVOQUE LA PÉDOCRIMINALITÉ DES CLINTONS.

En novembre 2016, le docteur Steve Pieczenik dévoile cette vidéo dans laquelle il explique que des membres des services de renseignements patriotes ont décidé d’empêcher l’élection d’Hillary Clinton à la présidence des Etats-Unis.

Pieczenik évoque déjà les crimes pédophiles commis par les Clinton et leurs entourage et mentionne les voyages du couple à bord du Lolita Express. Les éléments de biographie figurant ci-dessous donne du crédit à la figure de Pieczenik. Par ailleurs, l’arrestation d’Epstein et de Ghislaine Maxwell renforcent a posteriori la crédibilité de ses propos tenus en novembre 2016. Le docteur Steve Pieczenik est un psychiatre formé à l’Université de Harvard.

Pieczenik a été sous-secrétaire d’État adjoint sous Henry Kissinger, Cyrus Vance et James Baker, et s’est spécialisé dans la politique étrangère, la gestion des crises internationales et la guerre psychologique. Il a servi les administrations présidentielles de Gerald Ford, Jimmy Carter, Ronald Reagan et George H. W. Bush en tant que sous-secrétaire d’État adjoint. En 1974, Pieczenik a rejoint le Département d’Etat des Etats-Unis en tant que consultant pour aider à la restructuration de son Bureau pour la prévention du terrorisme. En 1976, Pieczenik a été nommé sous-secrétaire d’État adjoint à la gestion.

Au Département d’Etat, il a été « spécialiste des prises d’otages. On lui doit la conception de stratégies et de tactiques de négociation fructueuses utilisées dans plusieurs situations d’otages très médiatisées, notamment la prise d’otages du vol 355 de la TWA en 1976 et l’enlèvement du fils du président de Chypre en 1977.

En tant que psychiatre renommé, il a été utilisé comme source de presse pour les premières informations sur l’état mental des otages impliqués dans la crise des otages en Iran après leur libération. En 1978, Pieczenik était connu comme « un psychiatre et un politologue du Département d’Etat américain dont les qualifications et l’expérience sont probablement uniques parmi les fonctionnaires qui gèrent des situations terroristes ». En 1978, Pieczenik a été envoyé spécial du président Jimmy Carter en Italie pour aider à la recherche du premier ministre italien Aldo Moro.

Le 17 septembre 1978, les accords de Camp David ont été signés. Pieczenik a participé aux négociations secrètes de Camp David qui ont abouti à la signature des accords. Il a élaboré une stratégie et une tactique basées sur la dynamique psychopolitique. Il a correctement prédit que, compte tenu de leurs antécédents communs, le président égyptien Anouar El-Sadate et le premier ministre israélien Menachem Begin s’entendraient. En 1979, il a démissionné de son poste de sous-secrétaire d’État adjoint chargé de la gestion de la crise des otages iraniens.

Au début des années 1980, Pieczenik a écrit un article pour le Washington Post dans lequel il affirmait avoir entendu un haut fonctionnaire américain du Centre d’opérations du Département d’État donner l’autorisation de l’attentat qui a conduit à la mort de l’ambassadeur américain Adolph Dubs à Kaboul, en Afghanistan, en 1979. Pieczenik a bien connu le président syrien Hafez al-Assad pendant ses 20 ans au Département d’Etat.

En 1982, Pieczenik a été mentionné dans un article du New York Times comme « un psychiatre qui a traité des employés de la C.I.A. » . En 2001, Pieczenik a exercé les fonctions de directeur général de Strategic Intelligence Associates, une société de conseil. Pieczenik a été affilié à titre professionnel en tant que psychiatre à l’Institut national de la santé mentale. Pieczenik a consulté le United States Institute of Peace et la RAND Corporation.

Pas plus tard que le 6 octobre 2012, Pieczenik figurait sur la liste des membres du Council on Foreign Relations (CFR). Selon Internet Archive, son nom a été retiré de la liste du CFR entre le 6 octobre et le 18 novembre 2012. Publiquement, Pieczenik n’apparaît plus comme membre du CFR. Pieczenik parle couramment cinq langues, dont le russe, l’espagnol et le français. Pieczenik a enseigné à l’Université de la Défense nationale. Enfin, Pieczenik est également écrivain et aurait collaboré avec Tom Clancy dont il aurait pu inspirer à ce dernier le personnage de Jack Ryan.

1 Trackback / Pingback

  1. A VOTRE AVIS, QUE SE PASSE T'IL ? - LE LAPIN BLANC

Laisser un commentaire