A VOTRE AVIS, QUE SE PASSE T’IL ?

« Ce soir, la première dame et moi-même avons été testés positifs au Covid-19 »

DONALD J. TRUMP – PRÉSIDENT OF THE UNITED STATES

a tweeté le président des États-Unis. Mike Pence, vice-président, et Mike Pompeo, le chef de la diplomatie américaine, ont annoncé pour leur part avoir été testés négatifs.


MICKEY RÉGLÉ SUR 2/10…

Le président des États-Unis, Donald Trump, a annoncé dans la nuit de jeudi 1er à vendredi 2 octobre qu’il avait été testé positif au Covid-19, tout comme sa femme Melania, et qu’il se mettait en quarantaine.


PLACE AUX DIVULGATIONS ?

Il semblerait que Hillary avait prévenu Obama d’un plan d’attaque contre Trump en essayant de le lier à Moscou.

Monter un coup d’état en gros !!! C’est officiel !!! C’est une déclaration de l’Intelligence Nationale de Washington. Ça y est les amis, Hillary et Obama sont officiellement impliqués dans une affaire de TRAHISON

TRADUCTION:

Fin juillet 2016, les services de renseignements américains ont obtenu des informations sur l’analyse des renseignements russes selon lesquelles la candidate à la présidence des États-Unis, Hillary Clinton, aurait approuvé un plan de campagne visant à susciter un scandale contre le candidat à la présidence des États-Unis, Donald Trump, en le liant au piratage du Comité national démocratique par Poutine et les Russes. La Communauté du Renseignement ne connaît pas l’exactitude de cette allégation ni la mesure dans laquelle l’analyse des services de renseignement russes peut refléter une exagération ou une fabrication ».Selon ses notes manuscrites, John Brennan, l’ancien directeur de la CIA, a ensuite informé le président Obama et d’autres hauts responsables de la sécurité nationale sur les renseignements, notamment sur « l’approbation présumée d’Hillary Clinton le 26 juillet 2016 d’une proposition d’un de ses conseillers en politique étrangère visant à diffamer Donald Trump en suscitant un scandale prétendant à une ingérence des services de sécurité russes ».Le 7 septembre 2016, les services de renseignement américains ont transmis une demande d’enquête au directeur du FBI James Comey et au directeur adjoint du contre-espionnage Peter Strzok concernant « l’approbation d’un plan par la candidate à la présidence des États-Unis Hillary Clinton concernant le candidat présidentiel américain Donald Trump et les hackers russes qui entravent les élections américaines afin de détourner l’attention du public de son utilisation d’un serveur de messagerie privé ».

SOURCE ICI


EST IL EN TRAIN DE PROUVER l’EFFICACITÉ DE LA CHLOROQUINE OU BIEN SE MET IL A L’ABRI D’UN ÉVENTUEL ÉNIÈME ATTENTAT ?


QUELQUE CHOSE DE GRAND ARRIVE…


VOIR AUSSI:

1 Trackback / Pingback

  1. UN ALLER SIMPLE POUR OBAMAGATE ? - LE LAPIN BLANC

Laisser un commentaire